Skip links

graines germées

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les graines germées

Les graines germées font partie des ingrédients que l’on peut classer dans tout ce qui contribue à une alimentation vivante.

Très faciles à réaliser, elles font souffler sur nos assiettes un vent de fraîcheur et de renouveau. Elles donnent un ton gai et ludique aux menus tout en contribuant à notre équilibre nutritionnel. Pour le palais, la rencontre est souvent innovante et étonnante… les graines germées et leurs fines pousses nous invitent à une fantaisie décorative qui nourrit aussi le regard.

Graines germées et santé

Les graines germées sont très intéressantes d’un point de vue nutritionnel.  Elles sont en effet très riches en vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides aminés, chlorophylle, fibres digestes, antioxydants, enzymes qui aident à l’assimilation des nutriments. Elles sont aussi très douces pour les intestins délicats ou les personnes ayant une pathologie digestive (intolérances, colopathie, etc…).

Pour faire germer ses graines, on les fait préalablement tremper. Le trempage permet d’éliminer les agents qui empêchent la germination en bloquant les enzymes.

Les enzymes s’éveillent alors et démontent les molécules complexes de la graine pour obtenir des matériaux simples, facilement utilisables pour la croissance de la jeune plante. Le trempage réalise une  prédigestion des glucides, des lipides et des protéines du grain.

Aussi, les fibres des graines germées sont moins agressives pour le système digestif : les graines germées conviennent donc aux personnes qui digèrent mal les légumes, à celles ayant un intestin sensible ou une pathologie digestive (intolérances, colopathie, etc…).

Pour conserver toutes leurs propriétés, il conviendra de les manger crues en salades ou de les rajouter au dernier moment sur un plat chaud.

Les graines germées sont particulièrement alcalines, c’est-à-dire qu’elles aident à rétablir l’équilibre acido-basique de l’organisme.

Que trouve-t-on dans la composition des graines germées ?

Des protéines végétales

Comme dans les légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots) germées. Pour les préparer, on les fera tremper quelques heures (de 12 à 24h selon la graine), puis on les maintiendra humides en les rinçant 1 à 2 fois/jour. Trois à cinq jours après, on peut se régaler. Elles se conservent plusieurs jours au réfrigérateur dans un bocal en verre et sont très économiques : 100 g de graines donnent de 300 g à 1 kg de graines germées.

On en trouve aussi dans les germes de soja vert, les graines de tournesol, de sésame, l’alfalfa et le brocoli…

Plus de fer !

Tout particulièrement dans le fénugrec, les lentilles, le cresson, les épinards, le fenouil, le sésame, la lentille corail, le brocoli, le quinoa…

Du magnésium

Dans le blé, les lentilles, le lin, les épinards, le sarrasin, le tournesol, le sésame…

Du calcium

Dans les lentilles corail, les azukis, le cresson, les épinards, le quinoa, le sésame…

Des vitamines du groupe B

Dans les blés, épinards, riz, lentilles…

Des acides gras essentiels

Dans les graines germées de tournesol et de sésame notamment…

Du phosphore, du potassium, du cuivre

Notamment dans les blés, brocolis, carotte, choux, épinards, fenouil, fenugrec, poireau…

Des anti-oxydants

Surtout dans l’alfalfa, les blés et le brocoli…

Une richesse en vitamine C

Dans toutes les graines germées et particulièrement les lentilles, chou rouge, brocoli, alfalfa, cresson et roquette…

Pour réaliser vos graines germées, il suffira de vous munir d’un germoir (à l’arrière plan de cette photo ;)) et des graines de votre choix. Les temps de trempage et de germination varient en fonction de la graine, aussi je vous invite à visiter cet article très complet d’Ophélie Véron qui présente des fiches qui vous permettront de savoir précisément combien de temps faire tremper et germer vos graines. C’est ici !

En plus des graines germées, introduire dans nos menus les jus d’herbe, les herbes aromatiques, les algues, les oléagineux, les fruits et légumes frais et crus est l’une des meilleures façons d’apporter à l’organisme un excellent potentiel d’énergie.

Le printemps est le moment du renouveau de la nature, une nouvelle énergie emplit l’atmosphère, c’est le moment idéal pour déguster ces petites pousses fraîches et faire profiter ainsi notre organisme de cette nouvelle énergie.

Lucile Boullet, Naturopathe à Lyon

Return to top of page