Skip links

Quelle contraception pour notre santé ?

La pilule : un moyen de contraception qui n’est pas sans danger

Je reçois régulièrement en consultation des femmes qui ont pris durant de nombreuses années la pilule. Celles-ci ont connu conjointement à la prise de ces hormones de synthèse multiples désagréments, quand il ne s’agit pas de réels problèmes de santé qui se sont manifestés puis installés.

Dans les troubles les plus fréquents que j’ai pu recenser se trouvent :

  • les migraines à répétition, grand classique de la prise de pilule
  • une fatigue importante
  • la baisse de la libido, très fréquente, car la pilule empêche l’action de la testostérone, l’hormone du désir sexuel chez la femme
  • une sécheresse vaginale, directement liée à la baisse du désir
  • des sensations physiques et psychiques (émotions) gommées, comme une “mise à distance” de son corps et de ses émotions
  • des envies incontrôlables de sucre (en effet, la pilule fait monter le taux d’insuline dans le sang, ce qui stimule l’appétit)
  • une prise de poids, bien souvent conséquence du point précédent
  • de la rétention d’eau
  • des douleurs mammaires, directement liées à la prise d’œstrogènes de synthèse
  • des saignements en dehors des périodes de règles, parfois abondants, accompagnés de douleurs
  • de l’acné ! et oui, les médecins prescrivent certaines pilules pour supprimer l’acné, mais il arrive fréquemment que la pilule aggrave les problèmes de peau ; je tiens également à souligner que dans le cas où la pilule atténue effectivement l’acné, cette acné est susceptible de revenir des années plus tard, comme je le vois souvent, à l’arrêt ou au changement d’une pilule qu’on ne supporte plus…

Nous savons aussi que la pilule augmente les risques de thrombose veineuse (phlébite) et d’embolie pulmonaire.

Enfin, il est aujourd’hui avéré que la pilule est cancérigène. En effet, le CIRC, Centre International de Recherche sur le Cancer a classé la pilule œstro-progestative comme produit cancérigène de groupe 1, c’est-à-dire d’action certaine.

Vous l’avez vu, ce petit comprimé, si souvent banalisé, n’est pas sans danger.

Sans compter que, quand on donne au corps des hormones de synthèse, il arrête de produire ses propres hormones. Une femme qui prend la pilule n’a plus de cycles naturels, elle est « artificiellement réglée » et dans un état que nous pourrions comparer à la ménopause. Aussi, les règles sous pilule ne sont pas de « vraies » règles, elles ne sont que des « hémorragies de privation », qui n’ont pas le rôle nécessaire à l’équilibre féminin des menstruations. Cet état peut évidemment poser problème pour notre santé et lorsqu’on souhaite un enfant. Certaines femmes, à l’arrêt de la pilule, n’ont quasiment jamais eu de cycles naturels : le corps ne « sait » plus faire…

Je reçois ainsi régulièrement des femmes qui ont arrêté la pilule car elles avaient le sentiment de « s’empoisonner » (à juste titre !) et qui se heurtent à des troubles variés comme l’absence de règles pendant de nombreux mois à la suite de l’arrêt. Il y aussi le retour de l’acné, parfois tardive (à plus de 35 ans), généralement quand la pilule a été initialement prescrite pour l’acné, mais pas seulement.

Quelles alternatives à la contraception hormonale ?

Pour toutes ces femmes reçues en consultation, la prise de pilule comme moyen de contraception n’est plus une option. Vient alors la question : quelle contraception maintenant ?

Or nous ne pouvons nier aujourd’hui que nous sommes en France extrêmement peu informées des alternatives contraceptives qui existent, et notamment des alternatives naturelles. Y compris par le personnel médical pour qui les seules options restent la pilule ou le stérilet.

Et encore… concernant le stérilet, j’ai été confrontée il y a quelques années à une gynécologue qui refusait de le poser sous prétexte que « quand on est une femme de votre âge, on prend la pilule ». (Autant vous dire que ce fut la dernière fois que j’ai consulté cette praticienne.)

A l’issue de cette anecdote, j’ai expérimenté et pratiqué pendant quelques années la symptothermie : moyen de contraception naturel, basé sur la compréhension de son cycle féminin et notamment sur l’analyse des signes corporels de nos actions hormonales.

Dans cette méthode, on apprend à observer plusieurs signes physiques et on prend en compte la durée de vie d’un ovule (10h) et celle d’un spermatozoïde (de 6 jours à 30 minutes seulement en fonction du moment du cycle féminin).

Pour l’avoir pratiquée sur la durée, je peux témoigner du fait que cette méthode nécessite de la rigueur, de l’organisation, et une vie plutôt « réglée ». Elle connaît quelques limites en cas de rythme de vie irréguliers, de nuits de sommeil raccourcies, ou de tout autre imprévu. Or, des imprévus, d’autant plus quand on est jeune, il peut y en avoir beaucoup !

J’en viens à la méthode de contraception révolutionnaire pour moi, que j’utilise avec plaisir et facilité depuis bientôt deux ans, et dont je parle aux patientes qui me consultent avec cette impression d’être dans une impasse quant au choix de leur contraception : la méthode Lady-Comp.

La méthode de contraception Lady-Comp

Le moniteur de fertilité Lady-Comp et sa jolie pochette toute douce…

Le Lady-Comp est un moniteur de fertilité développé et fabriqué en Allemagne depuis 30 ans. C’est une méthode entièrement naturelle et simple d’observation de la fertilité. Son taux de fiabilité est de 99.3 % !

Elle convient aux femmes qui souhaitent une méthode contraceptive sans hormones. Elle facilite la contraception naturelle (sa mise en œuvre ne peut être comparée avec la symptothermie qui nécessite un vrai apprentissage et aussi d’avoir une vie « adaptée », peut-être un peu trop malheureusement). La méthode Lady-Comp convient à toutes les femmes en âge d’avoir des enfants, quelques soient leurs cycles (réguliers ou non), leurs âges (elle convient dès le début de la fertilité jusqu’à la ménopause) et leur situation (projet de conception ou non).

Comment fonctionne la méthode Lady-Comp ?

  • Chaque matin, avant de se lever, on prend sa température (sous la langue) à l’aide d’une petite sonde pendant quelques secondes
  • On indique le début de son cycle (règles) dans l’appareil, grâce à la lettre M
  • A l’issue de la prise de température, le moniteur indique pour la journée si on peut avoir avec son compagnon des rapports non protégés. Il suffit de se fier à la couleur du jour : le moniteur informe si on est fertile ou non par un signal lumineux coloré.

Une méthode de contraception particulièrement fiable

Les moniteurs connaissent mieux que quiconque les caractéristiques des cycles de leurs utilisatrices. Pour en arriver à un tel taux de fiabilité, ils ont utilisé un processus d’évaluation précis testé sur plusieurs millions de cycles depuis plus de 30 ans et prenant en compte différentes données comme la durée de vie des spermatozoïdes dans l’organisme et les différentes particularités du cycle féminin : irrégularités des cycles, longueur des cycles et même double ovulation.

C’est notamment grâce à cette fiabilité inégalée que Lady-Comp est devenu le premier moniteur de fertilité au monde, avec un taux de fiabilité de 99,3%.

Le logiciel sait reconnaître les erreurs typiques d’utilisation et reste ainsi complètement fiable même si l’on n’est pas en mesure de prendre parfaitement sa température tous les matins.

Les différents modèles

Il existe actuellement 3 modèles disponibles sur le site officiel de Lady-Comp. Ces modèles possèdent tous la même fiabilité de 99,3% et ont une durée de vie très longue (7 ans à l’issue desquels en cas de problème il est possible de faire réparer son appareil : pas d’obsolescence programmé chez Lady-Comp !). Ils sont également garantis 2 ans.

Me concernant, j’utilise le modèle Lady-Comp qui me convient très bien. 

Les avantages de ce moyen de contraception

Cette méthode est NA-TU-RELLE !!!   

C’est le grand avantage de cette méthode, car la santé n’a pas de prix, et je mesure d’autant plus ce fait que je reçois de nombreuses femmes dont les problèmes de santé sont liés de près ou de loin à la prise de la pilule. Vous n’aurez donc plus à ingérer des hormones de synthèse ni à subir leurs nombreux effets secondaires. Notre organisme n’est absolument pas prévu pour ingérer quotidiennement, chaque jour de notre vie, des molécules chimiques qui bloquent le fonctionnement hormonal normal.

Notre santé :

Conséquence du point précédent, cette méthode de contraception naturelle prend soin de notre santé ! Comme nous l’avons vu plus haut, les effets de la pilule peuvent avoir des conséquences désastreuses sur notre corps. Le confort de cette méthode sur le long terme est incroyable et la différence de vivre dans un corps sans hormones de synthèse incomparable avec une prise de pilule quotidienne.

La fiabilité

Cette méthode est hyper fiable et n’a rien à envier aux méthodes habituelles de contraception. Avec l’excellent taux de fiabilité de 99,3%, ce qui est énorme, nous pouvons être sereines ! Comme de très nombreuses utilisatrices de cette méthode de contraception, je n’ai jamais eu de mauvaise surprise avec le Lady-Comp. S’il peut m’arriver de ne pas être régulière concernant les prises de températures, mon moniteur me donne quelques jours rouges supplémentaires, ce qui ne me fait jamais prendre de risque.

La richesse de connaître son corps et ses cycles

Cette méthode nous permet de connaître chaque mois les caractéristiques de notre cycle naturel (sous pilule, le cycle n’est qu’artificiel et dicté par les prises médicamenteuses). Elle permet donc de respecter son corps et de le redécouvrir. Ainsi, en cas de projet de bébé, il est bien plus facile d’être enceinte.

Etre enfin libre : 

S’il y a plusieurs dizaines d’années, la pilule était considérée comme un élément de liberté, les nombreux effets secondaires de la prise d’hormones de synthèse ne font plus rimer prise de pilule avec liberté ! Il existe aujourd’hui des alternatives fiables et nous n’avons donc plus à prendre chaque jour de notre vie des hormones de synthèse aux lourds effets secondaires pour gérer notre contraception. Et il faut que nous soyons informées de ces possibilités !

Une équipe Lady-Comp exceptionnelle

Je n’ai jamais vu un service client aussi sympathique, professionnel et compétent. Au moindre doute, à la moindre question, elles sont présentes pour répondre, pleines de bonnes attentions et de bons conseils. Il est très facile d’entrer en contact avec elles, par téléphone ou par mail. Il existe aussi un groupe Facebook sur lequel échanger. La page Facebook Lady-Comp est ici.

S’il fallait évoquer un inconvénient à cette méthode, certains parleraient du prix… Le moniteur Lady-Comp a en effet un certain coût. Je ne regrette personnellement pas d’avoir mis cette somme, au vu de tous les avantages que je vis au quotidien (facilité d’utilisation, liberté, contraception naturelle et sans hormone ni effets secondaires). Je trouve en outre les moniteurs très rentables du fait des nombreuses années d’utilisation et du service offert. Le site propose également des facilités de paiement : il est possible de payer en 3 ou 5 fois sans frais supplémentaires.

Il me tenait à cœur d’écrire cet article, en tant que naturopathe bien sûr, mais aussi et avant tout en tant que femme. Cela me désole de voir à quel point nous sommes mal informées en France au sujet des alternatives à la pilule… Il s’agit pourtant de notre santé !

Information importante : dans le cadre de ma pratique, et à l’occasion de mon article, Lady-Comp France m’a proposé de vous faire bénéficier d’un code de réduction : LADYCOMP-AU5-XW5D2 qui vous donne 10% de réduction jusqu’au 31 juillet 2020.

Je précise que je ne touche aucune commission sur les ventes qui seront réalisées avec ce code. Je souhaite uniquement montrer aux femmes, celles que j’accompagne en consultation mais aussi aux autres, que nous avons aujourd’hui la possibilité de faire un vrai choix de contraception, et celle de ne pas faire courir à notre corps et notre santé des risques lourds.

Je reste à votre disposition pour échanger sur votre cycle, son équilibre, les suites d’une contraception hormonale et les alternatives naturelles qui existent.

Lucile Boullet, Naturopathe à Lyon

Return to top of page